CAHIER DES CHARGES

POINTS DU CAHIER DES CHARGES ISOTEC

L'isolation thermique de la toiture en pente doit être réalisée à l'aide d'un système d'isolation sous tuile composé de:

• Panneau monolithique structurel, modulaire, portant et isolant en mousse de polyuréthane rigide à cellules fermées de densité 38 kg/m3, Euroclasse F (EN 13501-1) avec conductivité thermique déclarée λD égale à 0,022 W/mK (selon la norme UNI EN 13165) et Résistance thermique déclarée RD d'au moins 2,73 m²K/W pour les panneaux de 60 mm d'épaisseur, 3,64 m²K/W pour les panneaux de 80 mm d'épaisseur, 4,55 m²K/W pour les panneaux de 100 mm d'épaisseur, 5,45 m²K/W pour les panneaux de 120 mm d'épaisseur et 7,27 m²K/W pour les panneaux de 160 mm d'épaisseur.

Le panneau est formé avec une butée longitudinale se chevauchant sur le côté long et un encastrement en queue d'aronde sur le côté court. Le revêtement du panneau est constitué d’une feuille d'aluminium gaufré à la fois sur l'intrados et sur l'extrados. Le panneau doit avoir un marquage CE prouvé par des certificats délivrés par des organismes accrédités.

• ISOTEC: Le profilé métallique revêtu d'alliage aluminium-zinc-silicium d'une hauteur de 3 cm est intégré dans le panneau et comporte des trous qui permettent l'évacuation de l'eau et la micro-ventilation de l'air de l'avant-toit au faîte. Il est équipé d'une nervure longitudinale, sur la partie plate de support au panneau en polyuréthane, ce qui entrave l'éventuelle remontée capillaire de l'eau. Le liteau est également pourvu de trous dans la zone plate où repose la tuile, pour l'utilisation d'accessoires tels que la bande de protection contre les oiseaux ou la languette métallique pour la fixation mécanique des tuiles.

Largeur: en fonction du pas des éléments de revêtement
Longueur: 3900 mm
Épaisseurs: 60 mm, 80 mm, 100 mm e 120 mm.

POINTS DU CAHIER DES CHARGES
ISOTEC XL - ISOTEC XL PLUS

L'isolation thermique de la toiture en pente doit être réalisée à l'aide d'un système d'isolation sous tuile composé de:

Panneau monolithique structurel, modulaire, portant et isolant en mousse de polyuréthane rigide à cellules fermées de densité 38 kg/m3, auto extinguible euroclasse F (EN 13501-1) avec conductivité thermique déclarée λD égale à 0,022 W/mK (selon la norme UNI EN 13165) et Résistance thermique déclarée RD d'au moins 2,73 m2K/W pour les panneaux de 60 mm d'épaisseur, 3,64 m2K/W pour les panneaux de 80 mm d'épaisseur, 4,55 m2K/W pour les panneaux de 100 mm d'épaisseur, 5,45 m2K/W pour les panneaux de 120 mm d'épaisseur et 7,27 m2K/W pour les panneaux de 160 mm d'épaisseur.

Le panneau est formé avec une butée longitudinale se chevauchant sur le côté long et un encastrement en queue d'aronde sur le côté court. Le revêtement du panneau est constitué d'une feuille aluminium gaufré à la fois sur l'intrados et sur l'extrados. Le panneau doit avoir un marquage CE prouvé par des certificats délivrés par des organismes accrédités. Le profilé métallique revêtu d'alliage aluminium-zinc-silicium de 4 cm de hauteur intégré dans le panneau est percé de trous permettant l'évacuation de l'eau et assurant une ventilation égale à plus de 200 cm2/m de gouttière. Il est équipé d'une nervure longitudinale, sur la partie plate de support au panneau en polyuréthane, ce qui entrave l'éventuelle remontée capillaire de l'eau.

La version ISOTEC XL PLUS a un joint situé dans la partie inférieure du liteau métallique du panneau composé de mousse PVC haute densité et de cellules fermées. Ce joint garantit déjà une imperméabilité élevée avec une compression de 30%, en augmentant la résistance aux éventuelles infiltrations accidentelles dues à la rupture de la couverture.

Largeur: conforme al passo degli elementi di copertura
Longueur: 3900 mm
Épaisseurs: 80 mm, 100 mm, 120 mm e 160 mm.